Nos analyses

Inventaires faunistiques simples

A partir d'un échantillonnage de l'entomofaune sur le terrain par un ensemble de méthodes appropriées à chaque étude, une liste minimale des espèces d'arthropodes présentes est établie. Cette liste est enrichie d'informations sur le statut des espèces, telles que leur endémicité ou leur caractère écologique patrimonial.
A défaut d'une identification complète jusqu'à l'espèce, un morphotype est attribué à chaque spécimen. Cette méthode permet d'obtenir dans un délai raisonnable un inventaire représentatif de la bioviversité réellement présente et d'utiliser toute l'information faunistique disponible pour produire un diagnostique écologique.


Indicateurs écologiques qualitatifs

Dans les îles océaniques, la proportion d'espèces endémiques est corrélée positivement à l'altitude et au degré d'indigénat des habitats. Les proportions d'espèces déterminantes ou complémentaires pour les ZNIEFF sont également, à La Réunion, de bons indicateurs du degré de conservation des habitats indigènes. La présence d'espèces anthropiques est a contrario indicatrice de perturbation ou de transformation de l'habitat, même à petite échelle.
Ces proportions ne sont pas de simples pourcentages mais sont calculées avec leur intervalle de confiance et peuvent ainsi être déclinés par site, par station ou par espèce végétale échantillonnée.


Relations et spécificités entre arthropodes, plantes, sites et habitats

Une attention particulière est portée aux relations entre les espèces d'arthropodes et les végétaux sur lesquels elles sont échantillonnées. Les végétaux qui abritent un plus grand nombre d'espèces d'arthropodes qui leur sont propres sont ainsi identifiées comme ayant un rôle écologique majeur pour l'arthropofaune; ces relations sont souvent liées au statut d'indigénat des espèces en jeu.
La même approche qualitative peut être appliquée par station et par habitat.


Descripteurs des communautés d'arthropodes

Lorsque l'échantillonnage a été standardisé, les descritpeurs des communautés d'arthropodes que sont l'abondance (nombre d'individus), la richesse (nombre d'espèces) et la diversité (part relative des différentes espèces dans la richesse) sont d'excellentes variables pour mesurer les effets de facteurs environnementaux (cf. point suivant).
La prise en compte de la combinaison de ces trois variables est en outre nécessaire: ainsi (exemple ci-contre), l'augmentation de l'abondance et de la richesse en arthropodes avec la dégradation des habitats peut s'accompagner d'un effondrement de la diversité qui traduit la pullulation de certaines espèces tandis que les autres se raréfient.


Effets de facteurs environnementaux, recherche d'espèces indicatrices

Les corrélations entre les espèces d'arthropodes et les végétaux (ou les stations), ou les arthropodes et les facteurs environnementaux, peuvent être mises en évidence par des statistiques multivariées (ci-contre).
Lorsque l'échantillonnage est standardisé, ces corrélations peuvent être quantifiées et les effets des facteurs environnemenaux (altitude, délai depuis une perturbation, etc.) sur les descripteurs des communautés (abondance, richesse et diversité) peuvent être quantifiés par des tests d'hypothèse.


Dénombrement et dynamique des populations

Parfois il est nécessaire de dénombrer les effectifs des populations de certaines espèces particulières d'arthropodes, dans le temps (dynamique des populations) ou dans l'espace. Des méthodes de dénombrement rapide visuel peuvent être développées au cas par cas pour évaluer les densités de populations présentes.
La dynamique des populations est alors décrite et analysée en relation avec un ensemble de paramètres environnementaux potentiellement explicatifs choisis a priori (paramètres climatiques, traitements, pratiques culturales, habitat, ...).


Analyse de données diverses

Au-delà des inventaires et diagnostiques écologiques, nous pouvons réaliser "à la carte" un large éventail d'analyses statistiques de données expérimentales et environnementales, et conseiller pour les protocoles en amont de l'expérimentation et de la collecte de données: suivis de populations, méthodes de nombrement adaptées, effets de pratiques environnementales, analyse de survie...